L’exposition artistique de Cenves

Exposer ses oeuvres, peintures, photos ou sculptures,

 

C’est aussi s’exposer soi-même aux critiques des visiteurs. Bref, comme l’a très bien dit Pierre Tavernier, ça demande un certain courage.

L’exposition artistique de Cenves en est à sa 14 ème édition, elle réunit, dans une ambiance conviviale, une quarantaine d’artistes plus ou moins reconnus, mais qui proposent toujours des choses intéressantes, voire surprenantes. Tous n’ont pas fait les Beaux Arts, certes, mais Le Douanier Rousseau, dont les toiles sont recherchées dans le monde entier, n’avait pas fait d’école de peinture non plus, et probablement beaucoup d’autres…

Le douanier Rousseau

Il faut donc rester humble et simplement apprécier une telle exposition où chacun peut s’exprimer comme il le ressent, pour 20 €…

Et il y a un super buffet pour le vernissage, aimablement proposé par les producteurs et restaurateurs du coin! Alors, pas la peine de se priver de ce bon moment.

Les 505 personnes présentes pendant les 4 jours de l’expo l’ont bien compris.

L’étonnant « papier rouillé » de Martine LENORMAND
Martine LENORMAND et Marie-Laure GIRAUD, lauréate du « Coup de cœur Cenv’Arts »
Une sympathique affluence venue parfois de loin
Quelques enfants de l’école de Cenves
Beaucoup de travail en amont pour réaliser l’expo

 

Roland LEMAIRE à l’accrochage
Prix de l’association, « Thème libre »
KRISTOFF L, invité d’honneur
La remise des prix

 

Compte rendu de l’exposition 2018
Œuvres primées expo 2018

 

La journée des conscrits de Cenves le 7 avril 2018

La fête des conscrits,

c’est souvent une journée très classique avec défilé, apéritif, photo et repas dansant.

Mais quand on a une équipe d’animation qui sort de l’ordinaire, ça donne une véritable représentation théâtrale!

Ainsi, en cette journée un peu fraiche, nous avons eu droit à un western à Cenves, entre cow-boys de la classe en 8 et indiens de la classe en 7. Pétards, arcs et flèches, pistolets, poteau de torture et même un tepee dans la cour de la cantine, et surtout une super ambiance.

Tout ce petit monde a rejoint la salle des fêtes après une séance de photos un peu ventée, pour un joyeux casse-croute entrecoupé de séquences de danse country très appréciées de tous.

Félicitations aux organisateurs de cette belle journée!

Un peu d’air!
La country
Au poteau de torture…
La 7
A cheval

Attaque de la diligence

Les 10 ans
Les paparazzis

On ramasse les chapeaux…
A la salle des fêtes

Inauguration des travaux d’isolation thermique du gîte de 12 places le 15 avril 2018

Cenves, village construit

à 616 m d’altitude sur une charmante colline, possède 3 gîtes communaux très prisés des touristes et marcheurs: 40, 12 et 4 places de couchage.

Bien équipés, ces bâtiments habillés de lames de bois, ne sont plus aux normes d’isolation actuellement en vigueur.

Le Maire, Pierre Tavernier et son Conseil Municipal, ont entrepris la rénovation thermique haute performance de ces gîtes, en commençant par celui de 12 places.

Etaient présents à l’inauguration Pascal GUERIN, Vice-Président du transport à la demande et de la politique d’accueil à la CCSB, Jérémy THIEN, conseiller régional et Vice-Président de la CCSB chargé de l’agriculture, sylviculture et viticulture, et Bernard MERA, Maire de Marchampt.

Tous ont apprécié la réalisation soignée du chantier, tant du point de vue technique qu’esthétique.

Ce sont les écoliers de Cenves qui ont coupé le ruban symbolique, puis les participants ont bu le verre de l’amitié sur la terrasse du gîte, où ils ont pu profiter de la vue magnifique sur la vallée.

De quoi donner envie de passer quelques jours de vacances dans ce bel endroit.

Le Maire a remercié chaleureusement la CCSB et la Région Auvergne Rhône-Alpes pour leur contribution financière à ce beau projet.

Pierre TAVERNIER présente la réalisation
Pascal GUERIN, Vice-Président de la CCSB
Jérémy THIEN, Conseiller Régional et Vice-Président de la CCSB
Une écolière de Cenves coupe le ruban

Apéritif convivial sur la terrasse du gîte

 

L’avenir de Cenves, c’est l’affaire de tous!

32 personnes

ont participé à cette première soirée de « Village Pilote » le 16 mars dernier.

Edith Tavernier et Romain Thévenet ont animé le débat pour construire le  « jeu diagnostic » dont l’objectif est de dessiner, avec l’aide des habitants, les grandes lignes du devenir de notre commune.

Notre village est-il accueillant? Quels sont ses atouts? Comment attirer des familles et des entreprises à Cenves?

Pour stimuler la réflexion et engager les débats, deux films étaient projetés pendant la soirée. Des groupes de discussion étaient formés avec un rapporteur chargé de récolter au mieux les interventions de chacun et de proposer une restitution globale en fin de soirée.

Une soupe partagée préparée par quelques bénévoles était offerte par le Conseil Municipal, ainsi qu’un casse-croute et le verre de l’amitié pour clore cette soirée agréable et constructive.

Prochaine rencontre: Le 27 avril à 19h à la salle des fêtes.

Diagnostic sur carte: Construire une vision partagée de notre village, étape 1.

 

 

 

On s’affaire en cuisine pour faire la soupe!

 

 

 

 

 

Edith Tavernier présente le projet

 

Les groupes de travail

 

Chaque rapporteur restitue la synthèse des discussions de son groupe

 

 

 

 

Romain Thévenet clôt la soirée

 

 

 

Succès de la vente de saucisson-pommes de terre pour la classe en 8

Ce dimanche 18 février 2018,

la classe en 8 organisait à Cenves une vente de saucisson avec pommes de terre, cuits sur place « à la chaudière ».

On pouvait aussi acheter une part de tarte au flanc ou boire un verre ou un café à la buvette.

Malgré la fraicheur ambiante, de nombreux amateurs ont participé à cette journée au profit des conscrits de la « 8 ».

Eco-paturage aux Molliers

CASCADE PAYSAGE,

une entreprise d’éco-pâturage. (cascadepaysage.fr cascadepaysage@orange.fr 06 59 42 91 38)

Jérémy PARROT, ancien paysagiste, et son père Didier, conducteur d’engins, se sont installés aux Molliers en juillet dernier avec leur entreprise d’éco-pâturage, « Cascade Paysage ». L’éco pastoralisme ou éco-pâturage est une solution alternative de gestion écologique des milieux naturels par des herbivores. Il consiste à faire paître des animaux au lieu d’utiliser des moyens mécaniques ou chimiques de désherbage. Le troupeau se compose de 110 à 150 chèvres et moutons de races en voie de disparition, races dites « à faible effectif ». Jérémy fait partie de l’association « La chèvre du Massif Central », animal qui compose une partie de son troupeau et qui a la particularité d’être une défricheuse de qualité : elle mange même les plantes invasives comme la renouée du Japon ou l’ambroisie, et se délecte des ronces. Le lait de ces animaux est uniquement employé pour nourrir les cabris. La chèvre « Du Rove », très rustique elle aussi, complète l’effectif. Ces animaux doivent rester à l’écurie de novembre à mars, n’étant pas équipés de sous-poil efficace pour l’hiver, contrairement aux vaches ou aux moutons. Pendant cette période, il faut gérer les mises-bas des mères. Les chèvres entretiennent les bassins de rétention d’eau, les dégagements le long des autoroutes et plus particulièrement les zones escarpées, comme les anciennes glacières du lac de Silans. Les moutons sont plus spécialisés dans les espaces verts des hôpitaux (Fleyriat, Arnas), ou des châteaux (Neyron). Il faut prévoir le transport et l’entretien sanitaire des bêtes, le cloturage électrique des zones à défricher et l’installation des abreuvoirs. Le rayon d’action de l’entreprise va de Nancy à Roussillon en passant par Oyonnax. Jérémy fait aussi de la capri-thérapie dans les hôpitaux auprès des enfants malades (rencontre des animaux pour les petits), et dans les écoles (explication de l’alimentation, de la reproduction, gestion des chiens de troupeau). Il élève également des chevaux comtois, race dont il ne subsiste que peu d’exemplaires. Ce sont des chevaux de trait. Il possède une poulinière et un cheval de travail de cette race. Deux poulinières de selle française (reproduction pour compétition de saut d’obstacle), complètent cet élevage. Ce troupeau est gardé par huit chiens, deux Border-Collie, deux femelles et un mâle Berger Australien, deux Patou des Pyrénées et un Rottweiler. Le travail ne manque pas à la ferme où d’importants travaux de restauration sont envisagés. La municipalité souhaite une pleine réussite à cette nouvelle entreprise cenvarde !

Jérémy PARROT

 

Un bouc « Du Rove »
Une chèvre du Massif Central

La rencontre cenvarde du 14 janvier 2018

Pierre TAVERNIER, maire de Cenves,

et le Conseil Municipal ont présenté leurs voeux pour 2018 aux habitants de Cenves à l’occasion de cette rencontre de début d’année.

Il en a profité pour aborder les principaux sujets de 2018 :

-L’adhésion de la commune à « Village d’Accueil Pilote » avec la participation souhaitée des habitants.

– La réunion des associations pour élaborer une politique commune solidaire.

– Les travaux en cours dont l’assainissement des bâtiments communaux et l’isolation du gite de 12 places.

Cette sympathique réunion s’est terminée par la dégustation de la galette des rois et du verre de l’amitié.

Stage photo

Le deuxième stage photo

organisé par Cenv’Arts Loisirs et Culture le 5 janvier 2018 avait pour thème « Le cadrage et la composition ».

Pierre POULARD animait ce stage très apprécié des cinq participants. Le troisième stage dont la date n’est pas encore déterminée permettra de se familiariser avec le traitement informatique de l’image.

Information au 03 85 35 86 79 ou à l’adresse : sylviane.bugnano@wanadoo.fr

Cenves: Décors de Noël

Ce samedi 2 décembre 2017,

Quelques courageux bénévoles ont décoré notre beau village pour les fêtes de fin d’année.

Pas de pollution lumineuse,  ils n’ont utilisé que des branches de sapin, boules colorées et guirlandes. (quelques leds tout de même à l’école…)

Un beau résultat, merci à eux!

Le Téléthon à Cenves: Une réussite

Le Comité des Fêtes de Cenves

a participé pour la première fois au TELETHON, ce samedi 9 décembre.
Une vente de plats à emporter a été organisée. Au menu on proposait  « suprême de poulet avec pommes de terre  » préparé par le restaurant de Serrières.
Cette manifestation a connu un vif succès (210 plats vendus), ce qui a permis de remettre un chèque de 550€ au THELETHON.
Les membres du Comité remercient vivement toutes les personnes qui ont participé au THELETHON soit par leurs dons, soit par l’achat de ce plat.
Ce fut un moment très convivial et très encourageant pour les futures années.

 

Article du Progrès sur le Téléthon 2017 à Cenves