Le muguet du 1er mai: Son histoire

Le muguet comme porte-bonheur et autre signification:

 

Savez-vous pourquoi le muguet est à l’honneur le jour de la Fête du travail ? Si la fleur à clochettes blanches est vendue le 1er mai, c’est d’abord une question de tradition qui remonte à 1561. Charles IX, qui avait reçu un brin à cette date, décida d’en offrir aux dames de la cour chaque année. Puis la tradition est devenue réellement populaire en 1900 où le muguet se retrouva au centre d’une fête organisée par les couturiers parisiens le 1er mai. Dans le langage des fleurs, le muguet est un porte-bonheur depuis le Moyen-Age, tout simplement parce qu’il symbolise le retour du printemps et annonce les beaux jours. Mai était aussi le mois des mariages et les fiancés accrochaient un bouquet de muguet à la porte de leur future épouse. Lorsque vous recevrez ou offrirez du muguet, comptez le nombre de clochettes : s’il y en a 13, c’est un symbole de félicité éternelle !

Les enfants de Cenves au musée de Solutré

Visite au musée de Solutré

 

Une lecture animée du conte préhistorique « Frère des chevaux » avait été proposée par l’équipe du Grand Site de Solutré aux enfants de Cenves, suivie d’une démonstration d’allumage de feu, l’année dernière. Cette manifestation avait rencontré un vif succès!

Pour remercier les participants, l’équipe du Grand Site les a donc invités à une visite guidée du Musée, gratuite, pour tous (parents et enfants), le samedi 2 mars 2019.

Une façon de plonger dans la Préhistoire de façon ludique !

Les enfants ont donc découvert avec joie l’histoire de l’Homme, son évolution, son milieu de vie et sa façon de vivre. Ils ont pu admirer tous les nombreux outils et armes de chasse fabriqués par l’Homme depuis l’âge de la pierre polie jusqu’à l’âge de la pierre taillée. Ainsi, ils ont pu comprendre que rien n’était fait au hasard, tout travail était pensé et réfléchi. Ils ont été émerveillés par toutes les nombreuses espèces animales qui régnaient à cette époque.

La visite s’est terminée par une démonstration de lancement de sagaie avec propulseur. Les enfants ont également profité de l’exposition « Bienvenue chez les Préhistos », une manière de découvrir la Préhistoire plus proche, plus humaine et plus concrète.

Enfants et parents ont été ravis de cette visite !

Catherine RAYMOND.

Les écoliers de Cenves fêtent Carnaval

Carnaval à Cenves

 

Déguisements, maquillage et bonne humeur étaient au rendez-vous de ce vendredi 8 mars 2019, un moment de détente apprécié par nos écoliers!

 

 

 

Le château de Berzé le Châtel dans l’histoire de Cenves

Le château de Berzé le Châtel

 

a joué un rôle important dans l’histoire de Cenves. En effet, au 11ème siècle, la colline de Cenves appartenait aux seigneurs de Berzé qui firent construire un château à l’emplacement actuel de la Madone, lieu idéal pour défendre le village.

Le château de Berzé, en partie restauré, est habité mais peut se visiter. C’est une magnifique et imposante bâtisse qui laisse imaginer la vie des notables à cette époque.

 

Au printemps
Un aperçu de la forteresse initiale
L’entrée du château
Le très beau jardin dominant la vallée

 

Des chambres d’hôtes » Chez Josy et Georges »

On ne présente plus Josy et Georges,

les repreneurs du restaurant Dargaud, qui ont conquis en quelques mois les cenvards et les gens des alentours par leur sens de l’accueil, leur bonne humeur…et la délicieuse cuisine de Josy!

Josy et Georges

Ils proposent maintenant 4 chambres d’hôtes entièrement rénovées, avec vue donnant sur la vallée:

-Une grande chambre à 2 lits avec kitchenette, frigo et petit séjour, à 55 €.

-Trois petites chambres avec un grand lit double, à 45 €.

La douche et les toilettes sont séparées dans chaque chambre. Les draps sont fournis ainsi que les serviettes de toilette, sèche-cheveux, savon et gel douche.

La chambre à 2 lits
Le petit séjour de la chambre à 2 lits
La kitchenette de la chambre à 2 lits
Salle de bains
Une chambre avec un grand lit

Le petit déjeuner

Possibilité de demi-pension avec repas de midi ou du soir et petit déjeuner:

-Grande chambre: 77 €

-Petite chambre: 67 €

Le restaurant est fermé le mardi et le mercredi.

Repas du soir sur réservation avant 19h au 04 74 69 45 90

Petit déjeuner de 8h à 10h: 7 €

La salle de restaurant
Le bar
La terrasse
La campagne cenvarde
Le village de Cenves

 

 

 

 

 

 

 

La bibliothèque de Cenves

La bibliothèque de Cenves installée dans l’ancienne mairie face à la salle des fêtes

 

compte pas moins de 6000 ouvrages et elle est ouverte tous les samedis de 10h à 12h.

Martial Dubaux et son équipe de bénévoles, Nicole Joseph, Monique Chandavoine, Josiane Pelletier, Claude Devillard et Catherine Raymond, font un travail remarquable.

Les ouvrages de tous genres sont méticuleusement classés et un ordinateur permet d’assurer la gestion des entrées et sorties.

La nouveauté: Des livres en libre service à l’extérieur de la bibliothèque.

Dernièrement, la bibliothèque a fait l’acquisition de livres sur la préhistoire pour les enfants.

Cette activité est organisée par Cenv’Arts Loisirs et Culture.

L’enseigne réalisée par Roland Lemaire

L’entrée et le « Livres service »
Monique Chandavoine et Nicole Joseph
Des livres bien rangés
Livres pour enfants
Le bureau

 

 

 

Rencontre cenvarde

La rencontre cenvarde du dimanche 13 janvier dernier

a réuni une soixantaine de personnes à la salle des fêtes du village, un succès.

Le maire, Pierre Tavernier, a parlé de la prochaine installation de la fibre optique pour tous, suite à l’adressage effectué dernièrement par quelques conseillers municipaux.

Il a annoncé également la parution du bulletin municipal 2018, la rénovation de la salle des fêtes prévue en plusieurs étapes, l’aménagement intérieur du gite de 12 places, et les différents chantiers en cours.

Sans oublier « Cenves demain », un groupe de discussion sur le développement de la commune dans les années futures.

Les présidents des associations ont pris ensuite la parole pour présenter leurs projets pour 2019.

Dégustation de la galette des rois et verre de cidre ont conclu cette sympathique réunion.

 

Quentin DELORME, nouvel entrepreneur à Cenves

QUENTIN DELORME, CHARPENTIER

Plutôt 2 fois qu’une ! Un autre charpentier installé à Cenves.

Ce qui passionne Quentin dans l’artisanat, c’est le travail manuel…pas très original, direz-vous ! Mais quand on fonde son entreprise, on commence à l’établi, puis les chantiers arrivent, on embauche du personnel et on se retrouve…au bureau derrière le désormais inévitable ordinateur. Mais le terrain reste l’aboutissement du projet.

Le vrai travail du charpentier c’est de manier le bois.

Quentin, lui, a commencé par le commencement : l’apprentissage à l’âge de 16 ans. Chez Joseph à La Chapelle de Guinchay, puis il est parti à Lyon chez Germain pour apprendre la zinguerie. Mais son expérience dans le travail du bois, il l’a vraiment acquise chez Bouchage en Savoie : une autre approche du métier avec une rigueur inégalée dans la fabrication des chalets, en particulier dans le choix des bois.

2012 : Quentin est maintenant un charpentier qualifié et il y a 7 ans
« Delorme Constructions Bois » voit le jour.

Son domaine, c’est la rénovation, de charpentes traditionnelles, la réalisation de terrasses et l’indispensable couverture – zinguerie. Les réalisations modernes en allumettes, il laisse ça aux grandes entreprises !

Il aime la campagne, vivre en Bourbois avec son épouse et ses enfants. Il a de la place pour son entreprise et décide donc d’y installer son atelier et ses bureaux. Il ne se lasse pas de tailler ses charpentes devant une vue magnifique sur la vallée.

Ça vaut la peine de se lever le matin !

Ci-dessous, quelques exemples de réalisation de Quentin DELORME

Jean-Jacques PONS, plombier à Cenves

Jean-Jacques PONS , plombier aux Coralliers (Vieux-Château)

 

Je suis plombier…c’est un beau métier, dit la chanson. Et c’est aussi un métier très apprécié, car c’est souvent dans l’urgence qu’on fait appel à lui !

Le plomb des tuyaux a été depuis longtemps remplacé par du cuivre ou du tube multicouches, écologie oblige, mais l’appellation demeure.

Jean-Jacques a 43 ans de métier. C’est d’abord un soudeur sur métaux délicats, inox, aluminium ou aciers spéciaux. .Il exerce son métier en Suisse pendant 20 ans, dans la sous-traitance aéronautique et dans l’industrie chimique. Puis il rentre en France et travaille dans le chauffage et la plomberie classique.

Jean-Jacques sait aussi concevoir des appareils pour la vinification comme celui qu’il a fabriqué, tout en inox, pour un viticulteur de Villié-Morgon.
Il peut également installer la salle de bains dont vous rêvez !

Il aimerait travailler pour les fromageries, tant en réparation qu’en création.

Nous souhaitons que son installation en tant qu’artisan à Cenves soit une réussite.

Jean-Jacques PONS

Téléphone : 06 43 36 66 40
www.plomberie.pons.fr

Les nouveaux restaurateurs de Cenves

JOSY ET GEORGES, NOUVEAUX GERANTS DU RESTAURANT DARGAUD

 

C’est drôle, la vie…On part faire un tour à Roanne histoire de faire coucou à la famille et on se retrouve restaurateurs à Cenves quelques jours plus tard.

C’est ce qui est arrivé à Josy Dubost et Georges Damiani l’été dernier. Venant de Saint Tropez, Ils étaient en balade dans le beaujolais, ils s’arrêtent à Cenves pour boire quelque chose chez Sabine et Jean qui leur annoncent qu’ils quittent la gérance du restaurant à la fin du mois de juillet.

Vous voulez visiter ? Josy, restauratrice, a le coup de cœur, pas Georges, la restauration, il en est saturé ! Mais que ne ferait-il pas pour Josy, et, comme chez les Touaregs, c’est l’épouse qui décide de déplacer le campement.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Coup de fil à Pierre Tavernier, le maire, qui est tout heureux de trouver un repreneur. Un mini conseil se réunit pour entériner le projet : Ils sont à la retraite, pas trop vieux, dynamiques, c’est ce qu’il nous faut !

Josy et Georges retournent à Saint Trop’ faire leurs valises, ils reviennent le 30 juillet, signent le bail de trois ans de suite et ouvrent le restaurant le 4 août : une affaire rondement menée.

Josy aime faire la cuisine, surtout les recettes de son papa, elle aime aussi la mode et le mannequinat.

Georges est un passionné de musique, éditeur et producteur.

Ils ont eu le coup de foudre pour notre village, ils adorent l’école et les gosses qui passent chaque jour devant le bistrot, ils aiment la tranquillité du coin, la nature, les gens…

Ils ont de nombreux projets, karaoké, soirées à thèmes, diners musicaux, et surtout bien faire à manger !

Bienvenue chez les cenvards !

Josy  aux fourneaux
Josy et Georges
La terrasse du restaurant  » Josy et Georges »

Tél: 04 74 69 45 90