Pour découvrir Cenves en images, cliquer ici
Cenves en images, c'est ici

La Madone, lieu historique de Cenves

Les origines de la consécration du 15 août

En 1939, à l’initiative de l’abbé Dumas, curé de Cenves, une statue de la Vierge fut érigée au sommet du tumulus qui marque l’emplacement de l’ancien château.
La guerre de 1914-1918 fut une hécatombe comme l’attestent les nombreux noms inscrits sur les deux monuments aux morts, celui de Vieux-Château et celui du bourg.
Au début de la guerre de 1939-1945, un vœu fut fait, promettant, si les cenvards partis à la guerre étaient épargnés, d’organiser une procession chaque année au 15 août pour remercier Notre-Dame de Cenves.
A la fin de la guerre, la commune ne comptant aucun mort, l’abbé Caire, nouveau curé de Cenves, organisa une procession vers Notre-Dame le jour de la fête de l’Immaculée Conception, suivie d’une réunion amicale dans le couvent des sœurs de Saint Joseph. Cette tradition est encore suivie aujourd’hui, à l’occasion de la fête de l’Assomption de la Vierge Marie, le 15 août.

(Texte tiré du livre : « Cenves, un site, une histoire, un art de vivre »)

 

L’aire de La Madone

Juste en dessous de la colline dominée par la statue de Notre Dame de Cenves se trouve l’aire de la Madone, fréquentée par de nombreux cenvards. On y trouve un terrain de boules, des jeux pour les enfants et un chalet équipé d’un auvent, permettant par exemple de servir un apéritif à l’occasion d’une fête ou d’un mariage. Avec en prime une vue magnifique sur toute la vallée!

Apéritif lors d’un mariage
Des jeux pour les enfants

Au coeur de la montagne cenvarde
Le chalet est alimenté en eau et electricité et permet l’installation d’un traiteur